Tarados

Tarados
C’est grâce au mort si la fleur s’épanouit.
Titres : Le père de la magie, le faucheur, le passeur
Alignement : Neutre
Domaines : Luck, Magic, Death,
Armes de prédilection : Scythe
Temple principal : Ville d’Asator

Tarados était un jeune homme lors de la première expansion de l’empire. Il voyait le grand empereur Garik comme un héros, mais un héro agressif et utilisant trop la force pour faire grandir ce qu’il appelait sa « communauté ». Lorsque les combats éclatèrent contre les tribus barbares dans les terres appartenant maintenant au temple d’Érastil, Tarados décida qu’il devait suivre l’armé et essayer de comprendre cette épisode sombre de son histoire. Il rejoignit donc les troupes d’Asator et travailla comme cuisinier. Il apprit les bases des concepts militaires et fut décourager par leur manque de logique et leur trop grand appui sur des règles immuables baser sur la tradition plus que sur la réflexion. Il observait les champs de bataille pour essayer de comprendre tout ce que cette guerre représentait sans jamais être capable d’en comprendre la logique. Mais c’est grâce à cette observation que Tarados fit la plus grande découverte.

Après une des grandes batailles contre le clan des Gaura, Tarados méditait devant le carnage, réfléchissant à l’inutilité de ses morts. Il vit à ce moment-là quelque chose qu’il n’avait jamais vu. Quelque chose qui allait changer la face du monde. Des formes d’énergies semblaient s’élever des corps. Celle-ci ne semblait pas aller nulle part et semblait rester, stagner au-dessus des cadavres. Tarados décida d’étudier cela en détail. Il quitta l’armée, mais continua à la suivre. Chaque fois qu’une grande bataille avait lieux, il observait les formes d’énergies au point où il finit par réussir à les manipuler. C’est la première fois que la magie arcane est utiliser. Cela pris un peu plus de temps à Tarados de comprendre que l’énergie dégagé était en fait les restes des personnes et qu’il pouvait manipuler la magie arcane sans elle.

Plus il comprenait comment la magie fonctionnait plus il se distançait des êtres humains. Il comprit cependant que sa compréhension de la magie ne devait pas disparaitre, que les mortels devaient continuer de comprendre et de développer leur connaissance magique. Il proposa alors une entente à Garik. Il aiderait pendant un an son expansion, et en échange il l’aiderait à créer le conclave de la magie. Deux stratèges de Garik se portèrent volontaire pour apprendre la magie de Tarados : Sanretor Idrantil, de la forêt verte, et Orkel Urikus, un des génies martiaux derrière les grandes réussites de la campagne de Garik. Ils furent les deux premiers membres du conclave et créèrent les bases des règlements qui perdurent encore aujourd’hui.

Lorsque le conclave fut implanté et que chaque mage former avait trouver des apprentis à qui transmettre leur savoir, Tarados commença à travailler sur son propre projet, trouver un endroit ou l’énergie dégagé par les cadavres pourrait se rendre et passer l’éternité, car c’était de sa croyance que cette énergie était en fait les âmes des personnes et qu’il ne faisait que se fractionner lorsqu’ils sortaient des corps.

On dit qu’il serait mort avant de complété son projet, mais que depuis son ascension comme dieux, il aurait créé des endroits pour recueillir les âmes et leur permette de rester en paix.

Prêtre, temples et son église :

Les prêtres de Tarados sont souvent froids et distants. Ils observent plus qu’ils interviennent dans les villes ou ils sont. Les prêtres varient de métier, bien que plusieurs sont cleric, beaucoup d’entre eux sont magiciens. Certains ont même des assassins avec des préceptes beaucoup plus radicale qui pourchasse les personnes ayant revenu à la vie. La plupart d’entre eux accepteront toujours de faire office de prêtre lors de messe pour les personnes décédées. Dans les villages, les prêtres de Tarados sont toujours respectés mais souvent craint.

Les temples de Tarados sont souvent l’endroit où les cimetières sont installés. Ils sont modestes mais contiennent parfois de belle bibliothèque avec des livres sur tous les sujets. La religion de Tarados ne connait pas les tabous, Toute connaissance sont bonne à avoir pour les personnes qui suivent cet ordre. De grande cloche sont souvent installé à l’extérieur et sont sonnés lorsqu’il y a la célébration d’un mort. Le livre de Tarados dit que certaine tonalité fragilise les fabriques entre notre monde et le lieu de repos des morts. Les notes des cloches seraient sensées aider les gens à se rendre à l’au-delà.

L’église de Tarados à son siège dans la forêt verte, dans la cité de Jade. Elle est dirigée depuis maintenant près de 150 ans par un elfe nommé Sianctis. Il a retiré son nom de famille lorsqu’il a été choisi pour diriger l’église car pour bien faire son travail, il devait rester neutre par rapport à tout. L’église de Tarados est la seule église qui n’organise pas de grande fête. Au contraire, elle tente toujours d’observer et de ne pas influencer la population. Elle est divisée par secteur et chaque 4 ans, les chefs des organisations sont convoqués à la forêt verte pour discuter des avancées de l’église, de la magie et des problèmes liés aux morts. L’église a aussi une branche indépendante du pouvoir du conseil qui forme des inquisiteurs destructeurs des morts vivants

Tarados

Le secret des montagnes noires leblancgjr leblancgjr