Le secret des montagnes noires

L'île perdu

Journal d'Ali

Qui se serait attendu à un réveil aussi brutal? J’entendis d’abord ce qui semblait être le tonnerre, puis des centaines de cris de guerre pleins de rage pour comprendre que c’était toute une flotte de bateaux venant s’échouer violament sur la berge et ses passagers défèrlaient sur les plages. Bientôt ce fut plutôt la ville qui s’est mise a crier laissaient peu à peu place aux bruits métalliques des armures. Qui peut bien être à l’origine de cette attaque? Je me souviens seulement qu’ils avaient des armures couvertes de piques et qu’ils laissaient sur leur passages les cadavres des innocents qui tentaient de fuir et des quelques idiots qui s’imaginaient pouvoir soutenir cette charge meurtrière.

Il n’y avait rien à faire et bientôt, il n’y aurait plus rien à sauver. C’est sans choisir mes comparses que j’ai été m’entasser dans quelque navire marchand.

La plus part d’entre nous n’étions pas marins. Quelle brochette! Vekn le “Kobolt de science”, Ransau le paladin à la stature de boeuf, Aida l’archer assurément militaire (à qui je dois probablement ma vie!) Il y a aussi Eli Tarandrian , une passagère qui bien que faiblarde, elle n’avait pas hésité à guérir les blessés. Peut-être croit-elle en un de ces dieux?

Notre fuite en mer a durer deux jours. Deux jours de silence macabre à ressasser toute la violence de l’attaque. Ce silence n’était brisé que par les ordres du déplaisant capitaine de notre navire de fortune, Alan Doriam et par l’encore plus déplaisant T’Chang Zoran. Ce dernier est un Petit-gens tout impossiblement intarissable, une petite plaie… Mais une plaie profonde! Avec l’état du bateau, il y avait pourtant beaucoup à faire, mais le coeur n’y était pas et les ressources nous manquaient terriblement dans cette derive forcée en tempête. Le mat avait tenu par on ne sait quelle magie, mais les voiles avaient été mises en lambaux et même partiellement brûlées par les projectiles lancés depuis le bord. Notre départ précipité nous avait aussi laissé avec de maigres vivres et nous étions perdu dans une brume épaisse sortie de nul part.

On entendait Cellius, le cuisinier, dire “Il ne reste pas plus que cinq jours de rations” et le moral était à son plus bas lorsque en sortant de la brume nous avons enfin touché terre. “Quoi! Voyons… En cinq jours on ne trouvera jamais ce qu’il faut pour réparer la toile!” nous disait Oriam Tallandra, un des Orc qui travaillait sur les docks. J’écrit réparer, mais à voir l’état de la voile, on ne sais pas s’il en restera beaucoup à réutiliser. Notre survie passera par cette île, je vous le dis. Et l’île sur laquelle nous avons échouée

Ah! comme je m’ennuie des dunes, de la mer chaude et de la ville festive! Déjà quand nous approchions de l’îles, elle semblait peuplé de toute une panoplies de créatures. Pourtant, ça n’a pas empêché Ranso, Vekn, Aida et moi-même de partir en expédition pour trouver au moins de la nourriture ressource en des terres si peu civilisées. Il semble n’y avoir que deux grandes bâtisse en pierre de chaque côté de la grande plage pour faire office de civilisation. Et c’est une plage sans fin, c’est pour vous dire jusqu’à quel point

C’était alors que nous étions a peine entrés dans cette jungle que des centipedes ont attaqués la troupe. Plus de peur que de mal les créatures furent occis rapidement. Puis nous sommes arrivé à un grand bâtiment en “U”. On s’est cependant rendu compte que c’était un enfer de petites créatures empoisonneuses. Les pestes nous ont donné du fil à retorde, mais d’un pick au front, d’une flèche au corps et la tête entre les mandibules de mon Croque-Feu, une à une elles sont tombées, probablement les seules créatures qui ne voulaient pas notre mort sur cette île et déjà on fait preuve d’humanité : on tue tout ce qui bouge. Alors on s’est retrouvé là comme des cons, a avoir tué toutes les petites créatures près de l’entrée et …

Comments

leblancgjr leblancgjr

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.