Le secret des montagnes noires

Le temple de Lamatshu

à venir

View
Retour à Asator

La créature repartait au même moment que les portes de la Vambarde se refermaient. Le général du fort, leur dit de se diriger vers la baraque, car quelqu’un les attendait.

En entrant, ils aperçurent Cordelia, la jeune mage qui étudiait le phénomène qui se produisait depuis un certain temps. Ils discutèrent un peu pour décider de la prochaine action a faire. Ils décidèrent d’aller combattre la Wyverne. Mais au moment qu’ils voulurent partir, la porte s’ouvrit, le général entra.

- Bon, la Wyverne est partie, pouvez-vous m’expliquer ce qui se passe?

Altum et Gomric expliquèrent brièvement les derniers évènements. En parlant avec Cordelia, elle dit qu’ils devaient retourner rapidement vers Asator. Elle sortit alors une bougie et invita Emmanuel, Altum et Gomric a prendre la bougie. Gomric fit ses adieux a Alton , qui lui remit une enveloppe, Zaratal voulait le leur donner. Puis tout se mit a tourner dans un énergie de lumière, puis ils se retrouvèrent dans la maison de l’Ambassadrice.

Cordelia partit, leur laissant un peu d’espace. Altum décida d’aller parler a Emmanuel. Ce dernier était très confus, mais ils tentèrent de le calmer un peu. Ce dernier alla se coucher pour remettre ses idées en place. Après qu’il parte se coucher, Altum et Gomric ouvrit la lettre leur étant destiné.

Dans la lettre, Zataral leur disait merci de l’avoir accompagner dans ses moments difficiles, et il leur mentionna un cadeau qu’il leur faisait, deux armes. Ces deux armes avait été trouvé dans le lot de leurs armes lorsqu’ils tentaient de s’enfuir du campement. Un arc fait d’os noir, et une épée courte avec une lame noir.

Ils décidèrent ensuite d’aller se reposer un peu, mais ils préférèrent de faire des tours de gardes, Altum parti se coucher en premier. Après avoir dormi, Altum et Emmanuel discutèrent par rapport au prochain évènements important. Emmanuel ne semblait pas trop chaud a l’idée de devenir le prochain Empereur. Il décidèrent tous les deux de monter au haut de la maison pour voir ce qui se passait. Au Rez de chaussée, l’ambassade avait été placé comme un conseil de guerre, une carte était placée au centre d’une table montrant les dernières explosions. Altum entendait du bruit a l’extérieur, il regarda par la fenêtre, plusieurs banderoles étaient suspendus, et l’air semblait être festif. C’était pour la préparation de la fêtedu Dieu Garrick Célébration du premier Expansion de l’empire qui avait uni toute l’Ile d’Asator, lorsqu’ils réunirent également les tribus d’Orcs et Gobelins. Cette fête n’avait pas été célébrée depuis un bon moment.

Altum et Emmanuel regardèrent les préparations. Gomric finit par se réveiller plusieurs heures plus tard, il monta rejoindre les deux autres en haut. Gomric resta avec Emmanuel alors qu’Altum partit voir les autres pièces.

Emmanuel s’adressa a Gomric, le questionnant sur son opinion le concernant, et le fait qu’il deviendrait Empereur. Gomric tenta de le convaincre en lui expliquant sa situation. Le jeune héritier lui disait qu’il ne voyait pas comment un fils de pêcheurs pouvait avoir les qualités requises pour devenir Empereur. Gomric lui répondit qu’il y croirait s’il savait tout ce qu’il avait vécu depuis les derniers mois, passant de fils de forgeron a un guerrier tentant de sauver le monde… il ne croyait plus au coincidence, c’était le destin qui avait placé Emmanuel sur son chemin.

Pendant ce temps, Altum continuait de chercher au deuxième étage. Il déclancha un piège, mais l’évita de justesse, sur le mur de la pièce qu’il venait d’ouvrir il vit un plan avec plusieurs noms qui étaient reliés. Altum demanda de l’aide a Gomric pour remettre le piège en place. Puis Gomric retourna au red de chaussée, Cordelia entra peu de temps après, leur expliquant qu’Iliara reviendrait bientôt. Elle proposa d’aller chercher un prêtre pour des soins, et Gomric demanda d’aller chercher un de ses frères pour forger une nouvelle main, lorsqu’il mentionna le nom de sa famille, Cordelia porta sa main au visage :

- je n’avais pas fait l’association…. vos frères ont péris…. dans un incendie.

Illyara arriva peu de temps après cette conversation et leur expliqua les dernières choses s’étant produites. Leurs expliquant aussi que le changement d’empereur pourrait se faire en quelques semaines. Emmanuel sembla vraiment choqué dans tout ça :

- Et moi dans tout ça, je n’ai rien a dire?!

Altum escorta Emmanuel en dehors, mais essaya de le calmer en lui disant, qu’il était a son service. Mais sans trop de succès, Altum retourna ensuite auprès d’Iliara, elle demanda a Elrond d’expliquer ce qu’il avait vu, il expliqua qu’il avait organisé une offensive sur l’un des bastions des Cymex, avec les légionnaires scorpions et de ce qu’il avait vu dans les tunnels. Il leur donna d’autres informations : la créature qui contrôlait l’endroit, était féroce et aspirait l’énergie vital des gens, mais qu’elle avait une faille au niveau du thorax et éviter son jet de venin et ses morsures.

Cordelia arriva peu de temps après avec un prêtre agé, qui guérit les blessures de Gomric et Altum. Le père Xiantus, un prêtre d’Erastil travaillant dans un temple.

Cordelia expliqua que la créature qu’ils avaient combattu devant l’Ambassade, l’homme lion, était en fait l’un des Dieux, et qu’a ce moment ce n’était qu’une petite portion de sa puissance finale.

Iliana leur dit aussi, que le haut prêtre d’Erastil leur offrit des terres.
Et sur cette discussion, ils préparèrent le voyage vers les montagnes noires!

View
La tempête

Après une nuit tourmenté et après un combat contre des araignées, le groupe se retrouve affaibli. Particulièrement Aida qui a été grièvement blessé. À cela s’ajoute le fait qu’une tempête semble se diriger vers l’île Le groupe décide donc de retourner au campement principale histoire de panser ses plaies.

Après un retour d’expédition qui ne se fait pas sans risque, le groupe arrive au camp et trouve Elie Talandrian attaché à une croix. Ransau et Aida tente de la libérer, mais le capitaine s’y oppose. Elle serait une sorcière et aurait causé le naufrage sur l’île. Après une discussion tumultueuse avec plusieurs membres du campement, la supposé sorcière est libéré et ce malgré le désaccord de plusieurs membres de l’équipage. Élie avoue avoir été la cause du naufrage. Elle aurait agit à la suite de visions.

Alors qu’Élie est libérer, Vekn réussi à faire fonctionner sa machine à créer de l’eau au même moment qu’il se met à pleuvoir. Aida décide, donc de fabriquer un abris solide qui pourra braver la tempête. Le Kobold de son côté s’affaire à récupérer le plus d’eau de la tempête.

Une fois ces tâches accompli, Vekn envoie Aïda aller chercher des plantes serviront à fabriquer des parchemins de guérison. Alors qu’ils vaquent à leurs occupations, le groupe remarque que la mer commence à être plus mouvementé et menace d’emporter le bateau échoué. L’ensemble de l’équipage travaille afin d’ancrer solidement la bateau.

Ransau et Ali travaille d’arrache-pied avec le reste de l’équipage pour s’assurer de solidement ancrer le bateau sur la rive pour qu’il ne puisse pas être emporter. Vekn de son côté commence à démonter le bateau, se disant qu’il ne faudrait pas perdre une aussi grande quantité de matériaux.

De son côté, Aïda réussi à trouver les plantes, mais au même moment survient l’attaque par une mouche géante. Le combat est féroce et Aïda s’en sort in extremis. C’est alors qu’une seconde créature s’approche d’Aida, mais l’aventurier réussi à se cacher et retourner au campement sain et sauf avec les précieuses plantes, ainsi que la carcasse de son adversaire ailé.

Alors que la tempête redouble d’intensité, le campement décide de se réfugier dans la forêt en bordure de la plage. C’est à ce moment que Vekn trouve le capitaine ivre. Le kobold décide de sauver le capitaine, mais pas avant de fouiller la cabine pour trouver des objets précieux. Il trouve une bouteille de rhum pleine et une boite rempli d’or, d’argent et de pierre précieuse.

Contre toute attente, le bateau tiens bon la tempête. Une fois celle-ci passé, le groupe décide d’aller explorer la seconde tour à l’est et se prépare en conséquence.

View
Les catacombes
Journal de Golbert Eranicus Jr. : Les chroniques d’un génie flamboyant.

Sandpoint est un endroit intéressant depuis quelques jours. La ville est habituellement aussi vibrante d’énergie que sa mairesse ce qui, croyez-moi, n’est pas bien enlevant. Mes compagnons et moi avons courageusement pillé…ahum.. exploré la soufflerie remplie de gobelins. Les plus impétueux en ont pris pour leur rhume et l’ivrogne a visité le planché plus souvent que le marteau d’un forgeron rencontre le fer. Au final nous avons mis en lumière un gigantesque complot démoniaque. Lors de l’exploration de la soufflerie nous avons combattu un jeune elfe aux yeux bridés plutôt habile et sournois. Il aurait tué son père et enlevé sa sœur. Un problème de nobles plutôt classique quoi.

Suite à la libération de la jeune captive nous avons été convoqués par la mairesse. L’ascension vers le deuxième étage de son domicile semblait interminable. C’était comme regarder un escargot traverser le désert. Elle marchait si lentement. Elle nous a imploré à plusieurs reprises d’explorer les catacombes sous la soufflerie. Des forces infernales auraient pris possession des lieux et bla bla bla…dangers….panique généralisée…la routine. J’espère que ces démons sont mieux nantis que les gobelins du coin car ce n’est pas ainsi que Golbert Éranicus Jr. pourra financer la suite de ses aventures.

Nous partons explorer ces tunnels infestés de démons. Un grand magicien, un ivrogne et deux religieux torses nus qui partent affronter l’inconnu. Impossible d’imaginer ce qui pourrait mal tourner!

View
Veshaliat

Le réveil fut brutal, Altum, Gomric et Festral se réveillèrent attachés dans un campement ravagé par les combats. Gomric eu une vision lui disant de se diriger aux montagnes noires, avec un sentiment d’urgence. Au centre du campement, trois Velmars chantaient en transes autours du Wyvern alors que le général prononçait des paroles gutturales et les égorgea. Des flammes vertes entourèrent la créature alors qu’elle reprit vit. Le général se retourna vers le groupe attaché et s’adressa dans la langue commune avec difficulté :
- À qui appartient cette hache?
Avant même que Gomric puisse répondre, Altum se lança,
- C’est à moi.
- D’où vient ça magie? Répondit Vasehliat.
- Ça magie m’est inconnu.
Vasehliat coupa les liens d’Altum :
- Montre-moi ça magie.
- Elle ne m’a pas choisi. Mentionna Altum.
- C’est moi qui la manipule. Dit Gomric
À ce moment, Vasehliat trancha la main d’Altum qui se mit à crier.
- Ce n’est pas ce que j’ai demandé! Cria t’il.
Gomric le regarda avec un regard froid :
- Je n’ai aucune idée d’où vient sa magie, tout ce que je sais c’est que la personne qui la créé était un homme ordinaire et qu’il en a perdu la vie.
À ce moment, les velmars qui tentaient d’ouvrir la porte de la tour de Zataral, fit craquer la porte. Vasehliat se leva, dit quelques mots à un garde et se dirigea vers la tour, l’épée déjà en main. Gomric fit un saut et se leva, courant vers le garde qui s’apprêtait à frapper Altum qui criait, bousculant légèrement le garde, donnant le temps à Altum d’éviter l’attaque qui se mit à courir vers les armes. Gomric attrapa le Velmar qui se débattit et qui tenta de le frapper avec ses poings. Finalement il lacha sa prise pour prendre la lance du Velmar et lui planta dans le torse. Alors que Gomric se dirageait vers les armes également pour se détacher, il aperçut Emmanuel, ainsi qu’Alton descendre du haut de la tour, au même moment, un cri retendit de la tour, un combat faisait rage Vasehliat combattait contre une créature avec une peau d’écorce. Le groupe fuit tout en essayant de rester discret, Gomric prit Vestral sur ses épaules, toujours inconscient. Malgré tous leur efforts, Vaselhiat les repéra et envoya un de ses soldats, et siffla pour attirer son Wyvern.
Ils se dirigèrent dans la forêt, suivant Gomric qui était à la tête, mais rapidement Alton et Emmanuel le dépassèrent, le velmars toujours au trousse, Gomric s’arrêta avec Altum, et cria à Emmanuel : « Ma HACHE! », qui lui lança.
Il se retourna et frappa de toute ses forces sur la créature qui s’approchait et reçu de plein fouet la lance de ce dernier qui lui transperça le torse. Gomric tomba au sol de même que le velmar. Altum dissimula Vestral ainsi que Gomric, puis se cacha, attendant que le Wyvern ainsi que son cavalier passent. L’attente fut longue, car le cavalier faisait plusieurs rondes par-dessus la forêt. Le groupe se déplaça dans la forêt discrètement jusqu’à la lisière de la forêt. Vestral quant à lui quitta le groupe pour accomplir sa mission : tuer le général.

Ils attendirent à cet endroit le temps de récupérer un peu du combat, ils entendirent pendant un bon moment, que la nuit tombe. Ils partirent alors que la nuit était bien entamée, ils tentèrent de rejoindre la Vambarde, mais sur le chemin, Emmanuel trébucha et lacha un cri de surprise. Une masse sombre fondit sur lui, alors qu’Altum se plaçait devant pour le protéger, il aperçut la Wyvern qui tenta de le mordre, mais manqua de justesse, puis le frappa de sa queue. Gomric saisit sa hache et accourut pour aider son confrère, mais se fit saisir dans la gueule de ce dernier et se fit mordre, pris au piège. Altum lança une bombe fumigène au sol et cria : Fuyez! Alors qu’Alton utilisa une de ses cordes pour emmêler les pattes du monstre qui tomba au sol. Gomric réussi à se défaire de sa prise, mais avait trop de difficulté pour se déplacer. Altum fit plusieurs images de lui-même et aida Gomric à se diriger vers le fort. En s’approchant, ils entendirent la créature hurler de colère et aperçurent des archers au sommet des rempart, arcs tendus, prêt à décocher leurs flèches sur la créature ailé. Ils entrèrent par la porte qui se referma aussitôt, en entendant la créature freiné son élan et prendre son envol dans le ciel.

View
Souflerie

Journal de Bord de Coliom Nalmos
Jour 456 à Sand Point
Non, mais quel mal de tête… plus jamais je ne prendrai d’hydromel. Je me dirigeai au Rusty Dragon pour rejoindre mes compagnons. Encore un brin éméché, je vois la petite hafling, Bethana, séduisante petite créature… qui pleurait. Elle me raconte ce qui se passe entre Ameiko et son père et… j’ai perdu un brin de la conversation dû à un dégobillage de ma part. Elle me dit que mes 3 comparses sont partis à la soufflerie de la ville.
À mon arrivée, Darig, Welur et Golbert Eranicus Jr. Se tiennent debout dans une scène ignoble où on retrouve des goblins dont un qui s’amuse avec le verre en fusion. On peut remarquer un amas de verre où il semble avoir… un corps à l’intérieur !!! Le vieil elfe quoi qu’un peu fou, se montre astucieux en endormant avec sa magie 4 gobelins. Darig et Welur tente de s’occuper des autres gobelins. Comble de malchance, Welur casse son arbalète, et doit donc sur tourner vers sa magie curative. De mon côté, j’essaye de faire tomber un réservoir sur les gobelins endormis. Darig se montre toujours aussi efficace avec son art, écrasant quelques gobelins. Un réussit à s’enfuir. Soudainement, un être surgit derrière nous. La prochaine partie m’a été racontée puisque l’inconnu me fit perdre conscience après une salve de coups brutaux. Darig, Welur et Golbert essaya de l’affronter, mais le guerrier faisait preuve d’une agilité comme on en a peu vu. Suite à certains dégats, il décida de s’enfuir pour aller dans les étages inférieurs de l’usine. Darig, dans tout son désir de prouver sa valeur, courra après notre assaillant… pour se faire piéger et fut mis hors combat.

Nous décidâmes de passer par un autre chemin, où nous avons pu voir certains pièges… mais pourquoi dans une soufflerie?? Bref, à un certain moment nous nous rapprochions du guerrier. Malgré mon sort qui rend le sol glissant, l’inconnu dans toute son agilité évita ce sort. Nous disputâmes un combat acharné où les 2 parties sortirent blessés… Juste blessé pour notre ennemi, qui malgré les blessures graves et la défiguration, réussit à s’enfuir. Après que Welur nous prodigua ses sorts de guérison, nous fimes la rencontre d’Ameiko où nous lui demandâmes certains éclaircissements…à la suite de quoi l’inconnu n’était plus inconnu… mais bien le frère de la tenancière. En posant des questions, Golbert se rendit compte que le pauvre homme dans l’amas de verre était le père d’Amaiko…. Commet un fils peut en venir à cela…. De plus, nous nous interrogeâmes sur les différents tunnels sous l’usine, car il sembla y en avoir un nombre incalculable et surtout assez profond… assez profond pour être une bonne façon de faire rentrer des gobelins dans la ville.

View
Une mauvaise surprise

La dernière missive écrite et envoyé à l’ambassadrice, Altum et Gomric discutèrent des plans à venir. La libération d’Emanuel serait probablement dangereuse et ils auraient besoin des talents d’Alton pour ladite mission. Avant même de sortir du fort de Vambarde, ils entendirent un groupe de garde qui était affolé, un groupe de Velmars viennent de l’ouest, fortement armés et se dirige droit vers la ville. Les deux guerriers se dirigèrent rapidement vers la ville de Septon pour aller chercher leurs compagnons et de peut-être dévier le groupe pour se diriger vers la forêt où se trouve les bandits tenant en otage Emanuel.

Sur le chemin, ils croisèrent un grand nombre de villageois qui allaient se réfugier vers la forteresse, ils virent également un soldat qui était parmi la foule. Ils discutèrent avec l’homme qui se révéla comme une personne du même ordre qu’Altum. Cet homme nommé Festral, donna beaucoup d’information concernant le groupe ennemi qui se dirigeait vers la ville. Sachant qu’une créature nomméVeshaliat chevauchant un Wyvern dirigeait le groupe en question, ils décidèrent d’essayer de détourner le groupe vers la forêt. En discutant pour trouver un moyen d’attirer l’armée, ils proposèrent plusieurs solutions, dont un parchemin d’illusions, Zataral sorti un cube et le plaça au sol, de ce cube, des briques en sortit pour former sa tour de mage.

Ils se dirigèrent vers la forêt, l’armée à leurs trousses, et passèrent dans la forêt. Gomric partit en éclaireur et arriva au campement des bandits, il resta un moment puis écouta des gardes parler :
- La route est calme depuis un moment, un manque de butin, on devrait changer de place.
- Oui, mais si la rançon marche, on va avoir assez pour partir sur le continent et avoir la vie de rêve.
- Mais partit comme c’est là, ils viendront peut-être même pas le chercher.
Au même moment, Altum commença à escalader un arbre pour observer la progression des velmars. Zataral qui le regardait lui cria :
- Mais si vous voulez, je sors ma tour et on regarde d’en haut! Ça va être beaucoup plus facile.
De son côté, Gomric entendit la voix de Zataral, les gardes cessèrent de parler :
- Appelle le chef, il y a du mouvement proche.
Gomric parti à courir vers ses compagnons pour les avertir du danger.
Altum de son coté aperçu du haut de son arbre la Wyvern, il descendit rapidement et à son arrivé, Vestral apparu, à bout de souffle :
- Ils arrivent, les Velmars, vite il faut partir.
À peine avoir fini sa phrase, Gomric arriva :
- Vite il faut fuir, ils arrivent!

Le groupe parti au pas de course vers le campement, les Velmars sur les talons. En arrivant au campement, ils se cachèrent et laissèrent passer les Velmars dans le camp, créant le chaos chez les bandits. Ils tentèrent de voir dans le campement, mais les palissades leurs en empêchèrent. Zataral sortit un parchemin, le sol devint liquide et les palissades s’engouffrèrent dans le sol liquéfié. Gomric couru vers l’une des maisons en feu, tout en esquivant les combats, Altum suivit à son tour et sauta par la fenêtre de la maison, Alton suivit les deux autres et arriva aux côtés de Gomric :
- C’est la dernière fois que je te suis, c’est beaucoup trop dangereux!
Altum perçut dans la maison deux velmars en train de se battre avec un homme en pagne. Gomric entra à son tour, regarda la pièce, qui semblait être une barraque, se dit que ce ne pouvait pas être l’emplacement d’un prisonnier et ressortit tout aussi vite. Il partit ensuite vers l’autre batiment qui se trouvait à être la prison. Gomric et Alton trouvèrent Emanuel dans l’une des cellules. Ils tentèrent de débarrer la serrure, pendant ce temps, Vestral combattit contre le Wyvern et son cavalier. Il encaissa plusieurs coups avant d’éventrer le Wyvern. Zataral alla bâtir sa tour au côté de Vestral pour le guérir. Des velmars pénétrèrent à l’intérieur de la prison, Gomric les chargèrent en activant sa hache! C’est alors que le général, Vaselhiat, se tourna vers Gomric et se dirigea vers lui, le défiant.
L’épée de Veshaliat émettant une vague de froid fendit la chair de Gomric à maintes reprises, alors que Gomric enchainaient les coups de hache, mais ce ne fut assez, et il tomba inconscient. Vaselhiat les fit tous tomber, ne laissant que Zaratal, Emanuel et Alton toujours dans la tour…

View
Nouvelles des wild lands

Après une nuit peu reposante, nos héros ; Welur, Darig et Golbert Jr. se réveillèrent et prirent le déjeuner à la taverne. C’était un nouveau jour pour Golbert Jr., car suite au petit déjeuné du matin de la veille, il n’allait pas très bien. C’est donc en pleine forme qu’il commença cette nouvelle journée. Tous décidèrent d’utiliser leur privilège et ont décidé de déjeune à la taverne puisque le repas était offert. Coliom manquait à l’appel ; sans doute était-il en train de dégriser quelque part dans le village lors du petit déjeuné, un homme entra violemment dans l’auberge et se dirigea directement vers la petite pièce située tout près de la cuisine. C’était la chambre de (Nom de la propriétaire de l’auberge). L’homme avait l’air distinguer et assez fortuné, Golbert le reconnu, c’était un des hommes riches de Sandpoint, c’était monsieur Kaijutsu et du fait même le père de Ameiko. Il était arrivé en trombe pour extirper sa fille de son lit et il fallait à tout prix qu’elle le suivre. Tous ont pu se rincer l’œil puisqu’elle n’était pas très habillée. Welur et Darig s’interposèrent dans la prise de tête. Toutefois, la jeune dame à tenue tête à son père et a réussi à le repousser sans l’aide e nos deux héros.
Par la suite, la troupe composer de Welur, Darig et Golbert Jr. se rendirent à la rencontre qui était prévue avec le shérif du village. Nos preux aventuriers ont donc fait la rencontre de l’elfe éclaireur nommé Shalelu et de (nom de la mairesse) la mairesse de du village. La situation était critique annonça la jeune elfe; car les 5 troupes de gobelins étaient beaucoup plus excitées et synchroniser qu’à l’habitude. Il y a quelque chose qui se prépare… Devant tous ces faits, la mairesse envoya le shérif chercher du renfort dans la ville de Magnimar. Voulant conserver leur titre de héros, le petit groupe se propose pour défendre le village en l’absence du shérif.
Le groupe faisait leur ronde aux extrémités du village pour essayer de comprendre comment des gobelins avaient pu attaquer en plein jour sans que personne ne voie rien venir. Ce sont les yeux de faucon de Golbert Eranicus Jr. qui repérèrent au nord-est du village ce qui ressemblait à un piège. Après mûre observation et quelques cailloux lancés, le groupe découvrit un tunnel. Pincette se proposa pour éclairer l’avant du tunnel. Darig fut le premier à entrer dans le tunnel qui n’était pas plus grand que la hauteur d’un gobelin. Lorsqu’il entendu du bruit, il décida de faire demi-tour. Une fois à l’extérieur du tunnel, un dire badger décida de se faire les dents sur notre cher Darig. Après une bagarre acharner et quelques morceaux d’os éclaté, le badger comprit qu’il n’était pas tombé sur de simples paysans. Une fois la créature morte, le groupe décida d’en finir avec le tunnel et y pénétra. Le tunnel menait à l’intérieur des remparts de Sandpoint plus précisément à l’intérieur du vieux puits.
De retour à la taverne, Ameiko avait disparue et avait laissé une note dans sa chambre qu’avait trouvé Bethana. handout_1-1.jpgNos aventuriers ont pris la décision d’aller visiter la soufflerie pour comprendre ce qu’il se passe dans cette famille de fou. Lorsque le groupe s’approcha de l’établissement, des ricanements se faisaient entendre de l’intérieur des quatre murs de la bâtis. Ces ricanements n’étaient pas ceux d’humain … mais bel et bien de gobelins. Suite à une entrée fracassante plutôt ratée, Darig ouvrit tout doucement la porte de la souffler. Le groupe aperçut au moins 8 gobelins en train de faire un saccage dans la soufflerie. Des morceaux de verres gisaient sur le sol ainsi que des membres humains, la scène était atroce !!! Cela n’est hélas qu’une question de temps avant que ces petits démons s’aperçoivent l’arrivée de nos héros.

View
La forêt aux serpents

La traversée du marécage fut difficile, mais après un bon moment, les compagnons se rendirent à l’orée de la forêt des serpents à la fin de la journée. Après quelques discussions, ils décidèrent de monter le camps à l’orée du bois. Lors du tour de garde d’Altum, il se mit entendre une incantation, qui ne fonctionna pas, heureusement pour lui. Sortant des bois, il vit une créature, à la peau rouge, imposante de ses 11 pieds. La créature les menaça, mentionnant la guilde et se lança vers Altum tout en sortant son épée. Gomric, toujours endormi, se réveilla en entendant le bruit, mais fut incapable d’en localiser la provenance, son loup quant à lui se dressa et se prépara à charger. Altum évita le premier coup du monstre, profita de se moment pour devenir invisible et sortir ses deux épées et se plaça entre la tente et le monstre. Alton sortit en roulant de sa tente, tout en lançant un juron en voyant la chose. La créature lança un éventail de darts de glace perçant Altum, le loup de Gomric, ainsi que Gomric, qui n’était pas encore pas totalement éveillé, fut transpercé à plusieurs reprises, tombant ainsi dans l’inconscience. Altum attaqua la créature à plusieurs reprises, mais celle-ci évita la plupart, recevant qu’une seule de ses attaques. Le loup de Gomric, fonça sur le monstre tentant en vain de le faire tomber. Alton couru vers Gomric pour lui administrer une potion, qui le raviva instantanément, puis cria, “Il faut fuir! C’est un des assassins special de la guilde!” Mais au lieu de fuir, Altum fit une mixture rapidement de bombe fumigène, la créature tenta de l’attaquer, le frôla et toucha le sol qui trembla sous l’impact. Altum lui lança sa mixture au visage, qui explosa, l’aveuglant l’espace d’un instant pour s’enfuir. Gomric, percevant maintenant la créature, l’identifiant comme un Oni, une créature magique puissante. Il décida de courir également. Mais avant qu’Altum puisse se rendre assez loin, il fut atteint d’un charme, et perdit tout intérêt à se battre. Il s’approcha de l’Oni, puis commença à converser, ce dernier lui donnant l’ordre de nous avancer vers lui. Gomric et sont loup tentèrent de s’approcher et d’observer avant d’attaquer, mais Alton les prit par surprise en apparaissant par surprise, et se propulsa dans son dos en le poignarder dans le dos, puis se propulsa jusqu’à ses yeux pour lui lancer de l’acide. En retombant devant Altum et lui lança “mais fuit imbecile !!!” Puis ils fuirent, ensemble, puis en suivant Alton, ils réussirent à se cacher et à attendre que l’Oni parte.

Ils prirent la decision de continuer le chemin, Gomric pris la décision d’être l’éclaireur. Sur le chemin, il aperçu un vieil homme qui marchait seul sur le chemin. En essayant de passer inaperçu, le vieil homme entendit tout de même le loup de Gomric, et se mit à scruter les parages. Altum s’adressa au vieil homme, pour le rassurer qu’il ne lui voulait pas de mal, mais qu’ils étaient pressés pour se rendre à la Vambarde, un fort du holy land. Le
Vieil homme leur porta tout de même assistance, le vieil homme nommé Zataral, de ligné noble se serait éteinte lors d’un combat important contre les légionnaires scorpions. Zataral décida de les accompagner. Ils décidèrent de se rendre soi vers la ville de Septon ou vers le fort de Vambarde. Après une bonne marche, ils sortirent enfin de la forêt. Et décidèrent de se diriger vers le village pour se reposer, ils arrivèrent alors que les gens aller travailler dans les champs. Ils prirent des chambres à l’auberge puis se levèrent vers 16h. Pendant qu’Alton profita un peu de la ville, Altum et Gomric se rendirent vers le fort pour prendre l’état des lieux. En arrivant, le fort était presque désert, n’ayant qu’une poignée de gardes. Le sergeant des lieux fit un bref résumé de l’état des terres bénies! Mentionnant les valmors, ainsi que les attaques de pirates, sans oublier les créatures qui sortent du sol.

View
Les Héros de Sandpoint

Le troisième jour se lève à Sandpoint depuis l’invasion de goblins, là où Eranicus, Coliom, Darig et Welur les ont bravement vaincu lors de la fête d’Illiara. Ils ont depuis ce temps commencé à investiguer sur cette attaque surprise et ont fait face à des squelettes magiquement invoqués dans la tombe de l’ancien Père de la ville. Ce troisième jour est synonyme de repos pour Eranicus qui a dû faire face au terrible fléau des bactéries amoebiennes qui ont tendance à se loger dans les sacs de patates! Pincette resta à son chevet.

Coliom, Darig et Welur irent donc rejoindre Aldern pour une journée de chasse au sanglier. Le guide Jean-Pierre les dirigea vers le lieu le plus propice pour la chasse dans le Thickwood. En route, Aldern posa plusieurs questions sur la nature d’être un héros et tous échangèrent sur la question! Coliom décida également de pimenter la journée en faisant un parie sur lequel du groupe abattra le premier sanglier. Au bout d’une heure de marche, Coliom entendu un bruit et se dirigea vers ce dernier, couteau de jet en main! Malheureusement, un très gros sanglier le chargea de toute ses forces ce qui le laissa à bout de force. Darig fonça à son tour pour frapper l’animal à mains nus, mais la maladresse de Aldern lui fit manger un carreau directement dans le dos. La bête se débattit de toute ses forces et infligea beaucoup de dégât à Coliom et Darig qui ont nécessité les soins de Jean-Pierre et de Welur pour continuer à se battre. Lors de son dernier souffle, c’est Darig qui acheva la bête avant de lui-même s’écrouler. Même si ce ne fut pas de tout repos, les aventuriers étaient content de leur prise et ils retournèrent au village où ils offriraient la bête en banquet au Rusty Dragon.

Coliom et Welur se dirigèrent vers la bibliothèque de l’école de Sandpoint tandis que Darig se faisait enrôler pour régler un problème de «vermine» par Shayliss Vinder une jeune et jolie rousse plantureuse. Cette jolie rousse ne voulait que l’inviter dans un lieu tranquille pour s’adonner à des moeurs légers avec le fort et robuste Darig. Ce dernier refusa ses avances dû à son voeu de chasteté et quitta le magasin général pour rejoindre les deux autres compagnons de son groupe à l’école. Coliom et Welur échangèrent depuis quelques minutes avec Viseris Tellir le sage sur différents sujets quand Darig arriva. Il leur demanda d’aller s’occuper d’un problème de «vermines squelettiques» au magasin général. Alerter par cette nouvelle, L’elf et l’aasimar se dirigèrent d’un pas décidé vers le lieu que Darig venait de quitter. En chemin, une énorme armoire à glace, Ven Vinder, le père de la jolie rousse, les interpella. Il agrippa Welur par le collet et lui dit d’un ton excité que Darig venait de coucher avec sa fille. Se doutant des intentions nobles du jeune moine, Welur tenta de calmer la situation en lui expliquant qu’un Bouclier de Ganesh n’aurait jamais fait cela. Darig se pointa à l’horizon et les quatre hommes réussirent à détendre la situation grâce à la diplomatie. Il faut cependant noter que Coliom a laissé partir un couteau de jet, mais ce dernier a manqué la cible…

De retour au Rusty Dragon, le trio mangea le sanglier chassé plus tôt en écoutant la prestation d’Ameiko sur scène. Après la soirée où Coliom fit prendre une table en feu, ils décidèrent d’aller se coucher. Bethana les réveilla cependant quelques heures plus tard puisqu’un goblin à attaquer un enfant du village. Les trois se dirigèrent rapidement vers le lieu de l’attaque et ils y trouvèrent un goblin en armure de cuir dans la chambre à coucher de l’enfant. Ils y firent également la macabre découverte du père de l’enfant. Après s’être débarrassé de cette «vermine», ils remarquèrent que le goblin semblait loger dans l’entre toit de la maison depuis quelques temps. Et si les goblins qui ont attaqué le village ne provenait pas de l’extérieur, mais bien de l’intérieur plutôt? Les aventuriers iront donc rencontrer le shérif et l’éclaireuse pour discuter de cela après leur nuit de repos bien mérité!

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.