Le secret des montagnes noires

La forteresse d'Ao
Les assassins

L’écuyer d’Alessandro, Vas, venait tout juste de s’approcher des Gnolls, en possédant la même apparence qu’eux. Altum s’approcha des créatures, alors que Gomric quant à lui, décida de s’approcher du bas des remparts pour voir si quelque chose se produisait dans le fort. Podror lui, lança un sort pour détecter s’il y avait une présence de créature maléfique, mais à ce moment, il perçut une énergie magique latente. Altum vit Vas revenir sur ses pas, après une brève discussion avec l’un des Gnolls. Ils retournèrent tous les trois vers la barraque de laquelle ils étaient arrivés. Vas s’adressa à eux :
« je ne crois pas que vous êtes en état d’attaquer la forteresse. Les gnolls ont réussis à ressusciter le géant de l’Ao. »
Ils retournèrent sur leur pas, pour retrouver les cavaliers ainsi qu’Alessandro et Gomric. Les trois sentinelles décrivirent ce qu’ils ont vu.
Podror mentionna, l’énergie étrange qui flottait dans les lieux, une énergie arcane de Transmutation qui englobait la région entièrement. Altum, Alessandro et Podror voulurent rester pour découvrir ce que le sort pouvait faire. Alors que Gomric fit le guet autour du groupe.
Cela prit beaucoup plus de temps que prévu pour faire les recherches de Vas et Podror sur le sort qui affligeait la région, mais ils réussirent à tirer plusieurs conclusions. Le sort est puissant et lié à une entité en particulier, et serait capable de modifier la température ainsi que l’environnement.
Pendant ce temps, Gomric continua de faire ses rondes, jusqu’à ce qu’il perçoive, au loin, une Wyverne survoler la forêt se dirigeant vers l’Est. Altum quant à lui, questionna les cavaliers d’Ao sur le géant qui habitait jadis cette forteresse, pour savoir qu’elle type de tactique serait la meilleure pour combattre les géants.
La wyverne semblait se diriger vers le champ de bataille, la destination initiale que le groupe devait prendre.
Le groupe discuta pour trouver la meilleure décision à prendre pour la suite des choses, mais ils décidèrent de retourner au village non loin de la forteresse. En arrivant dans le village, Altum alla voir le chef des cavaliers, pour mentionner qu’il y avait une autre chose qu’il ne leur avait pas dit. L’une des raisons pour laquelle ils désiraient reprendre la forteresse, était pour permettre à des prêtres de tenter d’invoquer le Dieu Garrick, ainsi qu’Erastil.
Dans l’auberge, alors qu’ils continuèrent à discuter, Altum vit une forme gazeuse se déplacer pour monter au deuxième étage de l’auberge. Altum se leva d’un coup sec et se dirigea vers la forme, tout en sortant sa dague. Gomric, se leva également et au même moment, les portes de l’auberge volèrent en éclats alors qu’un ogre les défonça violemment. Altum continua son ascension au deuxième étage et la forme se matérialisa. À la place de cette brume, c’est l’Oni assassin qui avait combattu Altum et Gomric dans la forêt qui venait d’apparaitre.
L’Oni tenta d’utiliser l’une de ses magies pour charmer Altum. Au rez-de-chaussée, Podror envoya un sort sur l’ogre qui lui faisait face. Alessandro chargea la large créature, puis du reculer après avoir reçu une série de coups d’épée qui trancha sa chair. Gomric s’enragea et augmenta sa forme, pour devenir aussi large que l’ogre, puis s’approcha de ce dernier pour venger son compagnon.
Altum toujours, au deuxième étage, peinait à atteindre l’Oni qui venait de fuir au travers d’un vortex sombre qui venait d’apparaitre, duquel des tentacules sortaient. La créature, mécontente qu’Altum ait réussi, plaça ses mains ensemble, puis les ouvrit pour laisser s’échapper un puissant dart de glace, mais Altum l’esquiva de justesse. L’oni redevint invisible.
Podror lança un sortilège qui toucha la plupart des ennemis, ce dernier ralenti de façon considérable tous ces adversaires. L’ogre en corps à corps avec Gomric tenta de l’atteindre d’un coup de hache, il fut surpris par sa propre lenteur, après l’effet du sort, mais réussit tout de même à toucher Gomric à la poitrine, Gomric déstabilisé tenta d’atteindre à son tour l’ogre en frappant à trois reprises, mais l’ogre réussit à dévier deux de ces attaques.
Altum toujours en combat avec l’Oni fit apparaitre quatre clones de lui-même, espérant que les futurs attaques de l’oni lui donnerait une idée de sa position dans le vortex sombre. Il tenta tout de même d’attaquer dans la dernière direction qu’il avait perçu du mouvement de la part de la créature. L’oni tenta encore une fois de charmer Altum, mais celui-ci sentit la tentative d’intrusion dans son esprit et réussit à se ressaisir.
Podror envoya un sort sur l’un des assaillants avec des dagues qui s’attaquaient aux cavaliers d’ao, lui donnant une nausée impossible à contrôler. Gomric, déterminé, trancha l’ogre qui tomba au sol, puis se déplaça vers l’un des assassins et frappa au torse ce dernier, ce qui déchira son armure, puis Vas lui envoya un missile de feu qui et l’homme brula et tomba au sol. Altum, arriva au premier étage, : « L’Oni de la forêt est au deuxième étage, nous devrions aller l’abattre pendant qu’il est encore présent. » Ils décidèrent de se séparer, Altum et Gomric passeraient par la fenêtre, tandis que les autres monteraient par les marches.
Lorsque Altum arriva au deuxième étage, celui-ci se fit attaquer par l’Oni qui envoya une sphère sombre vers lui. Altum se laissa tomber au sol et évita l’attaque, par contre, la fenêtre fut bloqué par la sphère. Gomric voyant que la fenêtre était bloquée, se dirigea vers une autre fenêtre du deuxième étage. Alessandro et Podror qui montait par les marches, et aperçurent un mur sombre, noir avec des tentacules qui y en sortaient. Ils tombèrent tous les deux dans un sommeil rempli de cauchemar.
Gomric s’approcha de la porte de la pièce qu’il venait de pénétrer, pour écouter à la porte, il n’entendit que Vas de l’autre côté tentant de réveiller Alessandro. Gomric se doutant que la créature l’avait entendu et se préparait, il se plaça sur le côté de la porte la fracassa. Il aperçut l’oni avec du feu tournoyant autour de lui, dirigeant ses mains vers la porte ouverte du feu y jaillissant.

View
Le culte du porcupine god
Journal de Coliom Nalmos

Jour 460 à Sandpoint

Ces derniers jours ont été plus qu’éprouvant… Darig tué et puis réincarné après un sort très coûteux payé par Ameiko (Dieu merci). Le seul hic…son âme a terminé dans un corps de gnome!!!! Troublé par sa mort et sa réincarnation, il décida de quitter notre compagnie pour retourner chez lui pour tenter de retrouver sa foi et se recueillir. Dommage, malgré son impulsivité, il nous a sauvé la mise à plusieurs reprises dans ses combats. Il manque clairement de force brute dans notre équipe… bref.
Nous apprenons que la mégère de mairesse a remis sa démission devant les derniers événements. La gueuse… en espérant qu’un être plus doué en stratégie et doté d’un bon leadership prendra sa place.
Ce matin, moi, Golbert et Welur prenions notre petit déjeuner quand… un orc rentra dans le bar…avec un gros dard qui le transperçait!!!! Sans être aux aguets, Welur lui demanda ce qui lui est arrivé. Il dit s’appeler Zurgra et nous raconte l’histoire de sa bande qui s’est fait attaqué par deux hommes, un ogre!!!! et des espèces de chiens porc-épic… cela ne me dit rien comme créature… et il nous parle d’Un prisonnier… et lorsqu’il nous le décrit… nous sommes en mesure de reconnaître Bertrand Balthazar Berecus le 5ème…. Aaaa ce traite qui est parti avec le livre de Lamathsu…
Pendant ce temps… ce satané Golbert s’amusa au dépend de cette stupide créature (oooo si Zurgra lisait cette ligne… mais sait-il lire?? Au moins il semble être un bon buveur ce qui compense) et lui fit accroire que nous étions à la recherche d’un dragon …. Inventa des termes pour le rendre plus spécial pour amadouer Zurgra dans notre quête… tout ça en orc pour pas que le prêtre entende. Après des soins prodigués par Welur, nous partîmes à la recherche de ce Bertrand. En sortant du bar, nous voyons l’arme de l’orc… seigneur bonté divine… cette arme est aussi grande que moi et surement plus lourde même… et il semblait la manier comme si de rien n’était… ummm voilà la force brute qu’il nous manquait.
Zurgra nous mena au lieu de l’attaque. Nous trouvâmes les deux chiens porc-épic tués par l’orc… En effet, ces créatures ne sont pas des créatures naturelles, mais bien une création magique… En suivant les pistes, celles-ci nous menèrent à une grotte. Plus on s’enfonçait, plus les ténèbres nous entouraient. Le prêtre avec un sort nous éclairait le chemin jusqu’à … soudain nous tombâmes sur les deux hommes, l’ogre et…Bertrand dans une cage. Golbert évoqua une boule de feu dans la pièce et Zurgra se jeta sur l’ogre. Les deux hommes au fond la salle tentèrent de nous attaquer avec des potions. Aaaaa.. ces foutus alchimistes. Toutefois, l’un disparu et… nous entendîmes une sorte de cage s’ouvrir et soudain apparu deux chiens porc-épic. Zurgra, après un dur combat avec un des chiens qui tua et l’ogre, il coupa en deux cette bête avec son énorme épée, j’ai réussi à tuer l’un des alchimistes et Welur et Golbert s’occupèrent de l’autre bête. L’autre alchimiste s’enfuit.

View
La dernière mission

Gomric venait tout juste de terminer sa transformation en la créature de pierre. Ne sachant rien concernant sa transformation, Gomric continua son chemin silencieusement son chemin avec ses compagnons. Le maître mentionna qu’ils devraient aller voir le Sphinx pour qu’il leur explique quelques informations sur des rituels pour éliminer les avatars des Dieux des Cymex. Avant de quitter la salle, Altum posa plusieurs questions concernant le passé de la race du Maître avec celle des Cymex. En sortant de la salle, les quatre héros discutèrent un peu de la suite des actions à faire. Altum mentionna, qu’il doutait de l’honnêteté du Maître et que Gomric devrait se méfier des « pouvoirs » que cette transformation lui conférait. Ensuite Altum et Alessandro échangèrent quelques paroles concernant le passé d’Alessandro. Ils arrivèrent au Sphinx, ce dernier mentionna que pour accomplir le Rituel pour bannir les Avatars de Dieux, « vous aurez besoins d’un Émeraude de cette taille » Dit-il tout en faisant apparaitre la pierre précieuse dans sa paume. Il fit signe à Podror pour lui montrer les différentes étapes pour faire le Rituel. Après avoir fait une série de dessin au sol, l’émeraude se mit à tourner rapidement, puis à s’élever du sol, puis changea de forme pour se transformer en cube dont les faces sont déplaçables. Altum dit qu’il serait apte à faire cette étape. L’émeraude s’ouvrit, laissant entrevoir un liquide vert. Le Sphinx mentionna qu’une personne à l’aise à façonner les métaux devrait manipuler cette étape, « Ce liquide devrait ressembler à votre cible. » Après avoir terminé le façonnage une énergie fut dispersée dans tout la bibliothèque. Alessandro regarda le sphinx, « Et moi? Je vois que je n’ai pas de part dans ce Rituel. » Le Sphinx mentionna quelques derniers détails concernant le Rituel, ce dernier devrait être complété avant de détruire l’avatar, et aussi exécuté dans une distance maximum de 1000 pieds. Ils demandèrent ou ils pourraient trouver des pierres précieuses de cette taille, le Sphinx leur mentionna la Cité Sainte d’Erastil ou bien la ville de Vallad, ou ils pourraient possiblement trouver des Joyaux, dans les recoins plus sombres…

Podror demanda quelque temps seul avec le Sphinx, concernant son destin, de trouver le Cœur d’Asator. Sa Maîtresse l’avait envoyé pour trouver cet artéfact puissant, le Sphinx l’avertie « Cet un artéfact qui peut avoir de lourdes conséquences. »

En sortant, Altum mentionna qu’ils devraient aller à la forteresse de Gnolls, avant de continuer le chemin vers Vallad. Altum mentionna que c’était l’un des commandements de l’Ambassadrice, afin d’utiliser l’emplacement comme une position stratégique. L’écuyer d’Alessandro fit quelques gestuels et trois chevaux apparurent. Ils avancèrent, et l’environnement autour d’eux changea, pour une forêt plus dense et traversèrent la frontière entre Asator et les Terres Bénies. Ils aperçurent un petit village et décidèrent d’aller s’enquérir d’informations concernant la forteresse de Gnolls. En s’approchant de la ville, ils virent 5 cavaliers qui s’approchèrent au galop. Ceux-ci en armures, les rejoignirent et les questionnèrent par rapport à leur venu dans la région et les invita à les rejoindre dans le village pour discuter de leur venu et de comment ils avaient appris que la forteresse était prise par des Gnolls. Ils se dirigèrent vers l’auberge de la vaine grise. Le chef de la troupe, Capitaine Tyrial, demanda de savoir ce qui les amenaient à voyager dans la région et pourquoi ils se dirigeaient vers le fort. Altum mentionna que c’était l’ambassadrice Iliara ainsi que le haut Ecclésiaste Exiantus. Le capitaine sembla surpris, ils discutèrent davantage sur le plan à établir sur la reconnaissance de la forteresse.

Altum alla demander des informations à Alessandro, concernant la forteresse d’AO et son ordre. Le lendemain matin, Podror se promena dans le village, ce qui lui permit de voir que seuls les produits fait de Fer semblaient de bonne qualité, il alla également se procurer des craies. Ils quittèrent en direction de la Forteresse peu de temps après l’aube.

Ils chevauchèrent pendant près de 2 heures avant de voir au loin la forteresse. Altum sortie sa longue vue pour observer la forteresse, il aperçut plusieurs Gnolls équipés d’arbalètes répétitives. Ils décidèrent que Podror, Altum et Vas, l’écuyer, se dirigèrent vers la forteresse pour y entrer de façon subtile, et l’investiguer, en entrant dans les tunnels. Podror, quant à lui, se dirigea vers une section de mur qui semblait discret, et sorti de son sac plusieurs batons, qu’il positionna sur le mur et un tunnel apparu. Podror y continua, ainsi qu’Altum, ils arrivèrent dans une chambre vide, Podror alla plus près de la porte pour écouter ce qui se trouve de l’autre coté. Altum lui chercha la pièce, mais tout avait déjà été vidé. Vas leur mentionna qu’il ferait ce que son Maître lui avait demandé : prendre l’apparence de Gnoll et d’aller investiguer la forteresse. Altum et Podror le suivirent, jusqu’à ce que Vas monte pour rejoindre des gardes sur les remparts pour leur parler.

View
Thistletop

Le moment est enfin venu. La menace des goblins doit être arrêtée! Après avoir passé le début de la journée à se préparer, les héros de Sandpoint rejoignirent Trush à son embarcation. Eranicus, Darig, Coliom, Welur, Shalelu et Ameiko étaient fin prêt au combat. La première demi-journée sur l’eau se déroula bien et le groupe s’arrêta sur une plage sûre pour y passer la nuit. Pendant cette soirée, la stratégie du lendemain fut révisée. Shalelu et Eranicus allait partir en éclaireur tout en y installant une corde pour faciliter l’accès pour le groupe. Ils allaient s’assurer que la voie est libre pour entrer par la fenêtre de la forteresse des Thistletop. La nuit passa sans embûche et tous reprirent la mer. Naviguant efficacement, Trush amena les héros à l’heure prévue autour de la forteresse. Les tintements de métal résonnaient déjà au loin, signifiant que la troupe de soldats de Magnimar a déjà engagé l’adversaire goblin. Le pêcheur Trush, en se préparant à arrimer sur l’énorme statue, avisa les héros qu’il resterait proche pour les ramener, mais que si la situation s’envenimait, il allait quitter. Le plan commença donc à s’exécuter. Aisément, Shalelu et Eranicus allèrent s’assurer que la voie est libre et firent signe aux autres de les rejoindre. À cause du stress, Coliom s’enfargea dans une branche ce qui attira l’attention d’un goblin vers lui. Il fut touché par une flèche avant qu’Eranicus réplique. Heureusement, cela n’a pas semblé alerter l’adversaire. À l’intérieur de la forteresse, les héros décidèrent de se diriger au sous-sol puisque l’autre pièce semblait remplie de goblins se préparant pour le combat.

Un premier constat en arrivant au sous-sol : la construction semble bien différente de celle du premier étage. En entrant dans la première pièce, quatre grandes statues se dressent devant les héros. Bruthazmus, le champion Bugbear et nemesis de Shalelu surgit derrière une des statues, et décocha une flèche anti-elfe sur Coliom, qui embrassa le plancher, tout en disant au groupe qu’ils ne sont pas les bienvenues. Au même moment, deux Yeth Hound foncèrent vers le groupe qui fut en mesure de réagir. Shalelu, animée par le désir de vaincre enfin le bugbear, décocha une flèche critique à son égard. Rapidement, et vu son combat contre un élémental de pierre qu’Eranicus a invoqué, Bruthazmus décida de se replier, mais Coliom, revigoré, le toucha avec une dague infusée d’un sort électrique qui l’acheva. Les deux Yeth Hound se prouvèrent de dangereux adversaires pour leur part. Un des deux hurla, ce qui provoqua une terreur chez les héros et qui annonça leur position dans la forteresse. Après avoir essuyé plusieurs coups, le dernier de ces deux canins sans poil fut abattu. Welur pris le temps de soigner le groupe alors qu’Eranicus, fidèle à ses habitudes, fouilla les dépouilles. Un premier obstacle de surmonté puisque Bruthazmus fait partie de ceux qui unifie les goblins en ce moment.

En sortant de la pièce, Darig, qui mène le groupe, déclencha un piège. Il devint prisonnier entre deux grillages et deux statues abattirent leur arme sur ce dernier avant que le plancher s’ouvre sous ses pieds. Heureusement il ne fut qu’écorché partiellement par ce piège. Le groupe arrivèrent à un embranchement. D’un côté, ils reconnaissent la voix de Tsuto qui s’obstine avec une voix féminine. Sans trop se questionner, le groupe assaillie cette porte où il y voit une prêtresse Aasimar de Lamasthu avec un autre Yeth Hound et Tsuto. Rapidement le combat se dirige dans le couloir au lieu de la salle ce qui restreint les mouvements. Ameiko se retrouve au corps à corps avec son demi-frère alors que le Yeth Hound renverse les héros tout en leur assaillant de puissantes morsures remplies de terreur. La prêtresse de Lamasthu, arborant un symbole représentant son dieu, assène de lourdes frappes avec son épée bâtarde sur le groupe. Cette dernière, se sentant encerclée par un autre élémental de pierre d’Eranicus, se retourna avant d’abattre son épée sur Darig qui s’écroula au sol. Dans le même geste, elle brandit son symbole qui relâcha une énorme vague d’énergie négative sur tous. Déjà affaibli, Darig ne fut pas en mesure de survivre à cette ultime attaque. Son souffle s’arrêta, mais le combat continua. Pris d’un ardent désir de vaincre le mal, le groupe redoubla d’ardeur. Welur fut apparaître un élémental d’énergie positive pour cerner la prêtresse alors que Tsuto fut mis hors d’état de nuire. Finalement, les trois opposants furent amenés au sol et achevés. Ameiko pu enfin avoir justice sur la mort de son père en portant le coup de grâce à son demi-frère. La situation est très désespérée pour les héros vu la mort de Darig et les adversaires auquel ils ont fait face. Deux goblins descendirent au sous-sol, ébahis par ce qu’ils voyaient. Le groupe se dépêcha de ramasser ce qui était important et de prendre le corps de Darig avant d’aller retrouver Trush. Shalelu partie à la nage pour avertir l’armée de Magnimar de battre en retraite. Leur mission ici était accomplie!

Les mines étaient bien basses sur le chemin du retour, mais Eranicus découvrit que le symbole magique de la prêtresse de Lamasthu permettrait de mieux conserver le corps de Darig. En arrivant à Sandpoint, le groupe alla voir le père Zantus pour trouver un moyen de ramener à la vie Darig. Ameiko accepta de financer sa réincarnation qui échoua lors du premier essai. Il ne reste donc qu’une seule chance de ramener l’esprit de Darig dans un nouveau corps. Cette fois est la bonne et Darig revint dans un corps de gnome! Toutes ces péripéties laissèrent les héros devant beaucoup d’incertitude. Qui avait-il au plus profond de la forteresse des Thistletop, est-ce que la menace des goblins sur Sandpoint plane toujours et surtout, comment vont-ils réagirent après avoir vu un de leur comparse tomber au combat?

View
Le mystère des montagnes noires

Le combat contre hydre à plusieurs têtes venant de se terminer, Altum, Gomric, ainsi que le nouveau venu, Podror, ils continuèrent leur chemin vers les montagnes noires. La route vers les montagnes noires fut difficile, le terrain étant dévasté par l’explosion de la ville de Hollan. Lors de la troisième journée, ils aperçurent une tempête d’énergie violente qui déferla, mais elle ne fut que temporaire. Gomric dirigea le groupe, suivant son instinct vers l’endroit où il se sentait attiré depuis quelque temps. En arrivant aussi proche de la montagne, Gomric se sentit rapidement apaisé, sentant le sentiment d’urgence se dissiper. Gomric tenta de voir des signes de traces de pas aux alentours, il perçut rapidement des traces, mais n’arriva pas à trouver leurs origines. Altum prit sa longue vue et tenta de regarder un signe de direction à prendre, mais ne perçut rien d’anormal. Gomric sortit sa hache, et sachant que son père avait mentionné les montagnes noires en lui donnant la hache. Il porta alors la hache a son visage et murmura quelques paroles, et activa sa hache. À ce moment, la pierre proche d’eux se mit à onduler, Gomric tenta de passer, mais ne put avancer. Podror remarqua qu’il sagissait en fait d’un sort d’illusion puissant, il s’avança et essaya d’annuler le sort, mais quelque chose alla de façon très mal et du mur, trois esprits sortirent du mur et se dirigèrent vers les compagnons. Seul Podror tomba au sol de peur, alors que Gomric et Altum restèrent debout. D’autres esprits continuèrent a arriver. Gomric s’avança.
« Oh gardiens, diriger nous vers vos dirigeants », mais ils ne répondirent pas.
Altum se tenta également, ouvrant sa veste, laissant entrevoir le symbole d’Erastil, devant le symbole, les créatures reculèrent.
« Je viens au nom des Terres Bénies, laisser nous passer pour accomplir notre mission ». Mais ils commencèrent à s’avancer.
Gomric n’attendit pas d’avantage et tenta d’attaquer, mais sa hache fendit l’air et passa au travers du fantôme. Trois esprits attaquèrent Gomric qui lâcha un grognement de douleur. Altum réagit rapidement et lança un dart qui toucha l’un des esprits.
Altum se fit attaquer par un esprit qui tenta de le posséder, mais ne réussit pas, Gomric se retourna rapidement et attaqua la créature qui se dissipa après l’impact. Il continua à attaquer les créatures en avant de lui. Podror se fit attaquer également par l’une des créatures qui tenta d’entrer en lui, mais qui ne réussit pas. Les combattants continuèrent ainsi, jusqu’à ce que Podror ce fit toucher et fut blessé, Gomric toujours en train de frapper frénétiquement tout ce qui se trouve devant lui, fit une acrobatie pour rejoindre Podror et attaquer l’esprit qui l’attaquait. Podror profita de ce moment pour invoquer un globe de noirceur qui engloba les créatures et les dissiper complètement. Soudainement, la terre se mit à trembler. Altum perçut plus rapidement que les autres évitant la végétation sortant du sol, qui agrippa Gomric et Podror et poussa rapidement. Altum en voulant aider, lança une dague explosive vers Gomric pour que les plantes relâchent leurs étreintes. Gomric perçut parmi les plantes, une variété portant le nom en nain de Main de Fer, il l’agrippa et les plantes cessèrent de pousser. La porte qui jusqu’à présent ne faisait qu’onduler commença à craquer au fur à mesure que la plante, dans les mains de Gomric se mit à pousser. Les trois compagnons entrèrent dans le tunnel, mais Podror mentionna qu’il ne pensait pas que ce n’était pas une bonne idée de continuer, mais Gomric se tourna vers lui, et lui dit que la plante qui avait permis d’ouvrir la porte, portait son nom. Ils avaient à faire dans ce tunnel. Ils continuèrent leur chemin, dans le corridor, jusqu’à ce qu’ils aperçoivent de la lumière, et une pièce gigantesque, remplie de livre, une bibliothèque sur plusieurs étages. En son centre, une créature ailée, avec un corps de lion et une tête humaine, était en train de feuilleté un livre, leur fit signe d’avancer.
1418253032789.jpg
« Altum, Gomric, Podror, il était temps que vous arriviez. Vous êtes ici, mais savez-vous seulement pourquoi? Ou avez-vous seulement suivi la voix de cette hache? »
Les compagnons restèrent un peu confus. Il fit venir un homme, Alessandro, un guerrier en quête du manche de l’arme du Géant de Glace.
« Vous aurez besoin d’assistance, c’est pourquoi je propose l’aide d’Alessandro, en échange je vous donnerai l’information dont vous avez besoin. »
Altum demanda, quel était cet endroit. Le Sphinx mentionna plusieurs noms Grande Bibliothèque de Tarandos, puit de connaissances. Puis le Sphinx les dirigea vers le Maître de la bibliothèque, cela prit au moins de quinze minutes à parcourir au travers de cet endroit gigantesque.
Ils arrivèrent dans une pièce qui semblait plus être comme une maison, avec un plafond en dôme, celui-ci semblait être similaire à ce qu’ils avaient vu dans les souterrains des Cymex.
Dans le centre de la pièce, une forme humanoïde, pratiquement identique à Gomric.
« Il était temps que vous arriviez, vous avez pris beaucoup plus de temps que prévu. »
Il se dirigea plus loin dans la pièce et il vit ce qui sembla être le même genre de pièce que Gomric avait vu en vision. L’homme en question mentionna que Gomric devrait terminer sa transformation d’homme de pierre pour pouvoir compléter sa tâche.
L’homme mentionna que la tâche sera difficile et qu’ils auront besoin de beaucoup d’aide. Et qu’Alessandro sera le meneur d’homme, alors que Podror serait celui qui maîtrise les arts arcanes.
Il mentionna aussi que les cymex avaient deux dieux qui avaient des avatars sur cette terre, Virgo, qui était dans le corps de Terces, ainsi que Leo, le Lion qui avait posséder l’Ogre de la guilde.

View
Le retour du sheriff et de Shalelu

La préparation …

Les héros de Sandpoint et Shalelu accompagner d’un acolyte se rendirent au bureau de la mairesse pour parler des dernières découvertes de la rôdeuse. La mairesse n’était pas à son bureau. Elle nous annonce qu’une guerre est sur le point d’éclater, car plusieurs gobelins se sont regroupés autour de Thisletop ! Elle nous décrit cet endroit en mentionnant que cette zone est bâtie sur une gigantesque tête de statue et que cet endroit est bien gardé. Effectivement, elle a pu repérer deux tours de guet qui assure une visibilité vers l’avant de la forteresse. Cet endroit est situé dans ce qui ressemble être un cratère, la forteresse serait située au centre et un lac entoure cette dernière. Endroit idéal pour des vacances, mais pas lorsqu’il y a environ 200 gobelins aux alentours !
Shalealu nous avoue qu’il n’y a pas seulement la tribu de gobelins de Thisletop plusieurs autres tribus seraient joint à celle-ci. Les gobelins de la tribu de Thisletop se sont installés à cet endroit, il y a environ 40 ans. De plus, elle dit avoir vu Tsuto Kaijitsu et une femme étrange entrer et sortir d’un bâtiment situé vers le fond de la forteresse gobelin. Il nous fallait un plan d’action et vite, de plus nous n’avions pas eu de nouvelle du shérif Emlock. Il fallait agir vite au cas où il ne reviendrait pas. Chaque seconde comptait. Ce cher bon Golbert Eranicus Jr. eu une idée de génie. Il est à noter que parfois le génie frôle la folie… Grâce à ses connaissent de la nature et en sa capacité légendaire de connaître la direction du vent, l’idée de mettre le feu lui est venue à l’esprit. Il a réussi à convaincre bon nombre de l’équipe, cela semblait la seule solution….
Au fur et à mesure que la stratégie s’élaborait, c’est alors que le shérif Emock accompagné de deux personnes qui dégagent une certaine prestance. Ils se présentent brièvement, car le temps n’était pas à la discussion. Un de ces hommes se nomme Victor Salandress il semble être dans la trentaine, fiers commandant de la 3e division des magnimars, il est habillé d’une armure de la tête au pied. L’autre homme se prénomme Sxyemise Last, il dit être le conseiller de Victor. C’est un homme d’âge mûr d’environ une cinquantaine d’années. Ce fin stratège dégage une certaine assurance et porte des habits de voyage. Ces deux hommes nous annoncent qu’ils sont suivis d’une division complète de soldat de Magnimar.
Nous en profitons pour demander au shérif ce qu’il connait de Tsuto Kaijitsu, car nous envisageons un autre affrontement avec ce dernier. Il nous le décrit comme étant quelqu’un qui a toujours été le paria de la famille étant donné que ce n’est pas un enfant légitime de Kaijitsu. Il faut se rappeler que Kaijitsu a toujours été vanté comme un homme honorable. Lorsque sa belle-mère s’est suicidée, il a vécu beaucoup de violence. Après cette brève discussion, Sxyemise Last annonça qu’il faudra attaquer dans 3 jours et de jour, car les gobelins ont de plus de difficulté à voir sous la lueur du soleil. Victor pille sur son orgueil et nous demande si nous voulons participer à l’attaque avec eux étant donné que nous avons tout fait pour protéger le village jusqu’ici.
Nous avons décidé de ressembler une petite équipe pour nous accompagner, car notre but est d’attaquer par l’arrière de la forteresse. Shalelu se joint à l’équipe ainsi qu’Ameiko Kaijitsu. Nous voulions que notre compagnon Bertrand Balthazar Berecus le 5e se joigne à nous pour cette grande aventure, malheureusement Bertrand en a décidé autrement… car lorsque Coliom s’est rendu à l’église, Bertrand s’était enfui en prenant soin d’apporter le grimoire avec lui…
Il nous fallait un bateau pour pouvoir attaquer la forteresse alors nous avons été voir le meilleur pêcheur du village un dénommé Trush Stergus. Après une bonne discussion, nous avons réussi à le convaincre de nous apporter près du village de Thisltetop. Il nous avoue que si nous partons vers la fin de l’après-midi nous arriverons à temps. L’excitation est à son apogée, nous allons partir en guerre contre ces affreux gobelins et nous avons une armée avec nous… Seuls les dés décideront du sort de l’avenir de Sandpoint.

View
La route vers les montagnes noires
Podror et l'hydre

Le combat vient juste de se terminer, alors que le corps de Terces s’effrite au sol, les prêtres invitèrent Altum et Gomric à les suivre dans une pièce derrière. Dans celle-ci, ils discutèrent des derniers événements et des décisions à venir. Les prêtres leur confièrent une tâche importante, celle de se diriger vers le Fort d’Ao, l’ancienne forteresse d’un des grands géants, l’endroit où nous pourrons communiquer avec Erastil et Asator. Une mission qu’ils devront mener après s’être diriger aux montagnes noires.

Les prêtres leurs donna plus d’informations sur la mort des frères de Gomric, ainsi que ce qu’ils avaient accomplis pour la communauté dans les dernières années. Après avoir quitté les deux prêtres, ils rejoignirent Cordelia qui redonna l’Arc fait d’os noir, mentionna à Gomric que cet Arc était l’"arc des Titans", une arme fait pour terrasser les géants, elle redonna la main métallique à Altum, ainsi que l’épée “éclat de noirceur”, qui avait des propriétés pour découvrir les points faibles de ses ennemies.

Après avoir terminé ces dernières discussions, Gomric se dirigea vers l’Ambassade, alors qu’Altum partit dans la direction de l’ancienne maison des frères de Gomric. Celle-ci a été ravagée par le feu, il n’y restait que des cendres. Devant les ruines, il y avait beaucoup de fleurs qui avaient été apportées par les gens de la communauté. Puis, Altum se dirigea vers la Taverne de l’épée fendu, celle qu’il avait fait exploser à l’aide d’un baril d’explosif. Cette dernière était entièrement rebâtie, et ne laissait aucune marque d’une attaque passée. Il poursuivit son chemin vers la demeure de Léo Jenkins, le noble qui abritait Alton lorsqu’il était encore recherché. Le noble discuta avec Altum des dernières nouvelles d’Asator, et des évènements de la mort des Frères de Gomric, mais aucune nouvelle information fit surface. Altum revint ensuite vers l’Ambassade, où il se reposa jusqu’au lendemain. Ils partirent ensuit en direction des montagnes noires.

Deux jours s’écoulèrent sans évènement, à la fin de la deuxième journée, ils aperçurent au loin deux silhouette. Le jeune elf Podror Grask, habillé de simple vêtements de voyage sombre était accroupie derrière un rocher au côté du Goliath Tridom, le fameux goliath que Gomric avait rencontré auparavant, ce dernier leur fit signe de venir discrètement vers eux. Alors qu’ils s’avancèrent, Altum pu percevoir une silhouette d’un géant aux apparences de lézard. Par le temps qu’ils rejoignent les deux voyageurs, un épais brouillard se leva. Gomric se prépara à combattre et se mit dos à Tridom. Podror avec ses dons de mages dissipa le brouillard, laissant entrevoir la créature au loin. La créature s’avança rapidement laissant voir ses sept têtes. Chacune d’entre elles portant attention sur différentes personnes. L’une des têtes lança un sort qui hypnotisa Tridom ainsi que Podror, pendant ce temps, Gomric attaqua à multiples reprises la créature, qui riposta à chacune de ses tentatives. Podror revint à lui à ce moment, fuyant un peu la scène du combat. Altum se déplaça rapidement vers la créature et tenta de lui assener un coup a l’une des têtes, mais la créature réagit rapidement et esquiva le coup. Gomric de son côté invoqua l’énergie divine de son armure dont la puissance se dirigea vers son dernier tir d’arc. La créature tomba au sol, mais ses plaies se regénérant assez rapidement, Podror tenta de penser à une façon d’éliminer le géant, mais il vint à la conclusion que seulement le lancer dans un volcan pourrait l’anéantir, quant à Gomric, il sut rapidement que le feu ou l’acide pourrait empêcher ses habilités de régénérations. Il sortit donc sa hache et sectionna chacune des têtes.

Après le combat, les guerriers échangèrent quelques paroles sur la raison de leur présence à cet endroit. Podror mentionna qu’il ne faisait que suivre son destin, tandis que Tridom revenait d’une mission de reconnaissance sur l’endroit de la première explosion, puis il quitta peu de temps après. Gomric constata une cape sortir de l’une des gorges de têtes coupées, il décida alors d’éventrer la créature et trois corps en sortit. Podror regarda les cadavres et aperçu aussitôt deux objets magiques, qu’il sortit du cadavre de la bête. Podror mentionna aux deux aventuriers qu’il désirait les suivre, car le destin les avait placés sur son chemin. Ils partirent alors tous les trois vers les montagnes noires.

View
Le temple de Lamatshu partie 2

Journal de Coliom Nalmos
Jour 458 à Sand Point
Cette conversation avec le père Zantus m’a fait le plus grand bien. C’est la première nuit où le visage de cette jeune Cédrika ne me hante point. De plus, devant ma fragilité certaine au combat en mêlée, je décidai de me réorienter en tant qu’archer pour aider le mieux possible mes compagnons. Au matin, en présence de Welur, Eranicus et Ameiko, Darig étant très mal en point nous faisons le point sur nos péripéties de la veille. Nous convenons que cette force maléfique est très puissante, mais que nous devions nous en occuper pour éviter une catastrophe. Pendant la discussion, un drôle d’individu attire notre attention. Dans toute sa grande délicatesse… comprenez le sarcasme, le vieux mage l’invite à notre table. Il dit s’appeler Bertrand Balthazar Berecus le 5ieme et qu’il est géographe, historien et… mathéologue.. science inventé par lui. Il semble aussi humble qu’Eranicus. Suite à une remarque déplacée de celui-ci, Ameiko nous quitte à sa chambre.

Devant nos actions des derniers jours, Bernard offre de faire l’éloge de notre bravoure en l’écrivant et en nous suivant. Moi et Welur lui nommons qu’il serait déconseillé devant les dernières découvertes en lien avec notre ennemi, mais Eranicus s’emballe et l’invite à nous suivre… surement pour pouvoir prendre ses effets s’il meurt. Après nous avoir assuré que le mathéologiste… logue… peu importe sait se défendre, nous décidames en présence d’Amiko et sans Darig de retourner dans le souterrain. Des gardiens tentent de nous arrêter par ordre de la mairesse… non mais qu’elle est rancunière cette vieille folle, mais Ameiko fait en sorte que nous continuons notre chemin.

Après avoir retourné à la fontaine et n’avoir rien trouvé, nous continuons notre chemin. Devant la terrifiante statue, Bernard nous explique qu’elle représente un seigneur des ruines et nous raconte une bribe de leur histoire. En fin de compte, cet humain pourrait être vraiment utile. En rentrant dans une salle où nous entendions des gémissements, nous rentrons dans une sorte de prison dans laquelle nous pouvons voir 4 morts vivants… Soudain, un souffle puissant et nauséabond nous prend de court créant un malaise chez moi. Nous nous retrouvons donc devant un gobelin… à 3 bras!!! Ainsi que les zombies et .. la Quasit… Durant le combat Eranicus tombe au combat pour ensuite revenir à lui par les incantations de Welur. Avec l’aide la lotion pour venir à bout des être maléfiques nous sommes en mesure de venir à bout des zombies, et en mesure d’atteindre la Quasit. Soudainement, Darig arrive à nos côtés et achève le gobelin avec un bon combat avec Eranicus et Welur. Pour ma part, je me suis occupé de la Quasit qui a tenté encore une fois de s’enfuir. Cette fois-ci, le vieux mage lance un sort de poussière magique qui montre les déplacements de la vilaine créature. J’ai pu l’atteindre d’une flèche et Darig avec ses points a fait exploser sa petite tête. Une créature maléfique de moins. Le mathéologiste a été relativement utile ayant quelques sorts en poche et ayant tué un mort vivant avec de l’eau bénite. Après ce combat, nous décidons de continuer dans ce souterrain.

View
Les funérailles des frères Mains de fer
Le retour de Tercès

Après la triste nouvelle de l’assassinat des frères de Gomric, Illyara lui mentionna qu’elle avait utilisé un peu des ses influences politiques pour que le haut prêtre de Garic fasse en personne la cérémonie de l’enterrement. Pendant ce temps, Cordelia prit quelques mesures pour fabriquer la main artificielle pour Altum. Ce projet lui prendrait environ deux jours, ce qui correspondrait au moment de l’enterrement. Gomric profita de ce temps pour prier Garic que les âmes de ses frères reposent en paix. Altum quant a lui, parti en ville sur les docks d’Asator. Il pu alors constater la pauvreté dans laquelle ce quartier était, des déchets jonchants la rue ainsi que des sans abris dormant dans des recoins alors que des brutes font la loi dans la rue. Altum se rendit dans la Taverne des Docks, les gens dans celle-ci semblait consommer leurs boissons sans trop y prendre plaisir, le tavernier, Faston Erran, semblait sale et épuisé alors qu’il travaille pratiquement jour et nuit. Ce contact avait été mentionné par Vestral. Altum arriva et lui mentionna l’Ordre pour laquelle il travaille. En l’espace d’un instant, le tenant de bar se redressa et afficha une certaine pose de guerrier aguerri. Altum cherchait en Faston Erran, un mentor. L’homme l’invita a passer a l’arrière alors que les consommateurs dans l’établissement semblait complètement indifférent a ce qui venait de se passer. Altum suivit donc Faston vers l’arrière, ou l’on pouvait voir un escalier descendant, vers un Dojo, les murs tapissés d’armes. L’homme s’adressa alors a Altum : De combien de temps disposons nous? L’homme lui lança alors une épée, incitant Altum a s’entraîner.

L’entraînement intensif dura deux jours et deux nuits. C’est alors un Altum épuisé qui arriva pour l’enterrement des Frères Main de Fer. Le trajet vers le Quartier des Temples se fit sans problèmes, Gomric etait tres inquiet de sa visibilité dans la ville du aux nombreuses attaques envers lui. Il se fit escorter par des hauts prêtres de Garic. Ils se rendirent donc derrière les temples où une estrade avait été montée avec une toile avec une quantité infime de détails brodés. Sur cette estrade, le Pere Xiantus et un jeune Prête de Garic, Adohan. Ce prêtre, était en fait le haut prêtre de Garic qui avait contribuer a la paix entre le Royaume d’Asator et les Terres Bénies d"Erastil. Ce dernier l’accueilli en lui offrant ses condoléances. Gomric et Altum prirent places et le Grand prêtre Adohan s’adressa a la foule en et fit un discours grandiose sur la perte des Héros, Gayner et Gufir. Pendant un moment, Gomric se posa la question, mais qui était mes frères, pour être reconnu comme de tel héros. Le discours continua, mais Altum et Gomric entendirent un autre discours de la part Adohan dans leur tête. Il leurs confia qu’ils auront encore un long chemin devant eux.

Pendant tout ce discours, Gomric resta confus par rapport a la mort de ses frères, alors qu’Altum cherchait du regard des gens de la Guilde.

Adohan remit la parole a Gomric, qui fut surpris par ce dernier, il fit un discours plutôt maladroit et mentionna qu’il regrettait avoir quitté sa famille. À ce moment, un homme se mit a applaudir. Il s’avança un peu et mentionna a Gomric : Du regret, tout ce que tu fais Gomric, c’est créer du malheur chez les gens que tu rencontres.

Gomric lui somma de se montrer, ce qu’homme fit en abaissant sa capuche. Ce n’était juillet autre que Terces, ancien compagnon qui est tombé lors d’un duel contre Gomric. Après avoir vu son visage, le ciel devint sombre et des ombres noirs sortirent du sol. Gomric s’avança et cria demon tout en sortant sa hache, la foule se mit a se disperser.

Les creatures sombres coururent au travers de la foule, semant la terreur, alors que Altum tenta de retenir Terces en place. Adohan quant a lui appela son dieu pour repousser ces aberrations de sur cette terre Sainte. Puis s’avança vers Terces pour frapper dans son torse a l’aide de sa mace. Gomric lui s’élança vers Terces en criant tout en faisant tournoyer sa hache qui le toucha en plein visage. Terces ricana après l’impact, puis se tourna vers Altum : Je savais que tu aimais ca proche et personnel. Puis s’immola, Altum et Adohan n’eurent pas le temps de s’éloigner suffisamment pour fuir l’attaque. Gomric réussi a éviter une partie de l’attaque. Tout autour d’eux, les combats faisaient rages, Iliara et Juliette tentaient de se battre contre les creatures, en meme temps, les Ames des personnes tombées un peu plus tot se relevaient en comme les autres creatures d’ombres qui parcouraient la salle. Adohan fit une courte prière de restauration, mais Terces s’approcha et absorba la restauration et lui infligea du dommage, mais Adohan n’arrêta pas, et refit une courte prière. Gomric se lança dans une rage se abattit sa hache encore et encore sur Terces, jusqu’à ce que ce dernier tombe au sol. De son cadavre inanimé, une voix feminine sortie : Tant que mon vaisseau sera present, je serai toujours présente!

Puis son cadavre s’effrita.

View
La tour de l'est

La nuit avait été éprouvante et au réveil nous sentions encore la pluie qui nou fouettait le visage. Le seul a sembler tenir bien droit est cet ivrogne de capitaine qui malgré la cuite légendaire d’hier, semble mieux que la moyenne de l’équipage. L’île a bien failli nous faire prisonniers pour toujours, mais nous ne somme pas pour autant libéré de son emprise. Nous avons un grave besoin de résine pour étanchéifié le bois de la coque et c’est pourquoi nous nous sommes lancés dans une seconde expédition sur cette sale île.

À la suite de Aida, nous nous sommes retrouvé loin de notre destination, la tour blanche. Le chemin se serait-il joué de nous? Plutôt, après s’être frotté à mère nature (des rats géants sorti d’un cadavres de créature à piques), nous avons fait la rencontre de Sigmur, un alchimiste qui ne semble pas avoir eu affaire à la civilisation depuis bien des années. Celui-ci habite avec de petites créatures que nous avons rencontrées lors de la première expédition. À mots couverts, Sigmur nous apprend que l’île est contrôlé par un dieu du mal pour lequel il travail.

N’étant pas un suppôt du mal lui-même, nous l’avons laissé vivant et il a accepté de ne pas révéler notre existence à ce dieu… Enfin, en échange de notre aide dans ses recherches. Il nous révèle aussi qu’une certaine créature gélatineuse pourrait bien faire office de résine pour réparer le bateau. La vaincre et la transporter s’avère être des défi auxquels nous allons devoir nous frotter éventuellement. Pour l’instant, nous nous somme mis en marche vers le les Mines du Nord, le lieu indiqué par Sigmur.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.